Thomas Vittek, né en 1985, est un compositeur, pianiste, accordéoniste, et performeur de musique électronique. Il a commencé le piano à l’âge de quatre ans. Il s’est ensuite tourné vers la version à bretelle de cet instrument, l’accordéon. C’est à l’université Paris 8 qu’il découvre l’univers de la musique électronique, et notamment Max/MSP, puissant outil de programmation permettant de créer ses propres instruments et effets musicaux. Sa première recherche universitaire en Master 1 se tourne sur le contrôle de la musique électronique à l’aide de l’accordéon et les paradoxes sonores. Il crée des patchs spécialement conçus à cet effet, et les expérimente en concert. Son Master 2 porte sur les modes de jeux de l’accordéon contemporain. Il étudie à cet effet les œuvres Séquenza noXIII pour Accordéon de Luciano Berio et Vagabonde Blu de Salvatore Sciarrino. Il expérimente également différents modes de jeux, utilisant parfois les défauts dans la fabrication de l’instrument.

Son passage à l’université lui permet également de rencontrer Julien Vincenot et Jérémy Labelle. Ensemble, ils fondent en 2007 Unmapped, un collectif de compositeur organisant des concerts d’improvisation musicale électronique, ainsi que des installations électroniques. Ce collectif rassemble aujourd’hui onze compositeurs, originaires de différents pays, qui partagent cette volonté de découvrir d’autres moyens d’expressivités musicales. Le collectif s’est produit dans toute l’Europe, ainsi qu’aux États-Unis, et en Chine.

Après son Master 2 en Musicologie, Thomas Vittek se tourne vers la composition pour l’image et pour le théâtre. Il compose ainsi pour des pièces de théâtre comme Atteintes à sa vie, de Martin Crimp mis en scène par Melisa Yener et Livia Arditti, Gauche Uppercut, mise en scène par Isabelle Desalos et la compagnie la Bulle du Temps, ou Noé 2.0, pièce écrite et réalisée par la compagnie Illico Echo, en cours de création. En plus de composer la musique et les ambiances sonores, il les joue depuis la régie ou la scène pendant le spectacle. En plus de son activité théâtrale, il compose l’ensemble de la musique pour un documentaire intitulé Grande Armée, produit par FAG Prod, ainsi que pour plusieurs courts-métrages, dont So is this how they make Candy? réalisé par Abel Kohen.

Thomas Vittek vit actuellement à Istanbul, une ville dont les sons particulier sont une source d’inspiration pour ses travaux en cours.